Qu’est-ce qui préoccupe la génération Z ?

Montre des personnes de la génération Z qui souries

Les actifs de la génération Z correspondent à la toute dernière génération d’employés. Ce groupe démographique, constitué des personnes nées entre 1995 et 2010, commence à accroître son influence dans les entreprises car ces jeunes sont aux portes du marché du travail.

La génération Z est née avec le numérique, a grandi avec internet ; elle est ultra-connectée. Elle évolue dans un monde où toutes les informations sont accessibles facilement et tout le temps. Tout se fait en quelques clics et cela va de soi ! Les Z sont donc très curieux, lucides et informés sans être désabusés. Ils seraient en perpétuelle quête d’apprentissage et entrepreneurs en herbe. Ce qui orientera assez naturellement cette génération sur la voie de carrières nomades. En tout état de cause, il faudra compter avec de nouveaux rapports au travail.

Selon Nicola Sadira, fondateur d’EPITECH et ancien directeur général de l’école 42, la génération Z a notamment « un rapport décomplexé à l’erreur ! Pour eux, c’est normal de se tromper : ils ne diabolisent pas l’échec comme les autres générations ».

La génération Z représentera près de 30% de la main-d’œuvre d’ici à 2025. C’est déjà demain ! Alors demandons-nous ce que cette génération pourrait attendre en matière de carrière (si tant est que cela signifie encore quelque chose !) et ce qu’elle n’acceptera pas ?

L’enquête Deloitte « Global 2022 Gen Z and Millennial », menée entre novembre 2021 et janvier 2022 auprès de 14808 Z et 8412 Y dans 46 pays, nous apporte un certain nombre d’éléments de réponse et nous livre des indications précieuses sur leur rapport au travail et aussi leur rapport au monde qui les entoure.

Selon l’enquête, ces générations sont profondément sensibles à l’état du monde. Elles sont préoccupées par les enjeux climatiques, les inégalités, les conflits géopolitiques mais aussi les sujets liés au cout de la vie, à la santé après la crise Covid. Elles sont face à tout cela, déterminées à faire évoluer positivement la société. Sans oublier que ces générations sont elles aussi confrontées à des défis quotidiens tels que des difficultés financières, un équilibre précaire entre vie professionnelle et vie privée, et des niveaux de stress élevés.

Voici quelques-unes des conclusions de l’étude :

  • Les préoccupations liées au coût de la vie sont au premier plan ; près de la moitié des personnes interrogées affirment qu’elles vivent au jour le jour, d’un salaire au suivant.
  • La rémunération et l’épuisement professionnel sont les principaux facteurs de changement d’emploi ; l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée est le principal critère de choix d’un nouvel emploi.
  • Les personnes interrogées déclarent prendre des mesures pour réduire leur impact sur l’environnement, tout en estimant que les entreprises et les gouvernements n’agissent pas assez.

Le niveau de stress est élevé parmi les répondants, et beaucoup se sentent épuisés du fait de la pression de la charge de travail considérant que les organisations doivent se concentrer davantage sur le bien-être et la santé mentale.

Vous souhaitez prendre le temps de réussir ?

Nous vous aidons à reprendre le contrôle de votre temps pour une vie de dirigeant plus épanouie.

Partager cet article

Articles similaires

ATELIER IMPACT RH !

VOUS VOULEZ RÉENCHANTER VOTRE FONCTION ET GAGNER EN IMPACT ?

N’HÉSITEZ PLUS ET PARTICIPEZ À NOTRE PROGRAMME IMPACT RH !

UNE JOURNÉE D’INSPIRATION, D’APPRENTISSAGE, DE RÉFLEXION ET DE TRAVAIL SUR VOS ENJEUX RH

Mardi 19 mars de 9h à 17h

La Rochelle – Hôtel Le CHAMPLAIN, 30 rue Rambaud