Que faire quand un collaborateur clé démissionne ?

La démission est toujours une source de stress. C’est souvent difficile de voir partir de bons éléments !

Les impacts, commerciaux, économiques ou encore organisationnels, sont nombreux. Les impacts humains, liés au départ d’un collègue compétent et apprécié, ne doivent pas non plus être sous-estimés. Et bien sûr, il faut aussi penser à remplacer le salarié. Recruter, intégrer et former sont donc au programme !

Voici 4 conseils utiles face à une démission :

1.

Ce n’est pas nécessairement de votre fait et vous ne pouvez pas forcément y remédier. Mais si vous ne demandez pas, vous ne connaitrez peut-être jamais les raisons d’un départ.

La première chose à faire lorsqu’un employé clé démissionne, c’est donc de comprendre pourquoi il part. Utilisez toujours un départ comme une opportunité d’apprentissage. Les raisons d’un départ peuvent mettre en lumière certains aspects à changer au sein de l’entreprise.

Nombreuses sont les questions qu’on se pose suite à une démission … Y avait-il des conflits interpersonnels ? Est-ce que le collaborateur n’avait pas une vision claire de ses opportunités de carrière ? Était-il insatisfait de sa rémunération au regard du travail qu’il accomplissait ?

Autant de questions auxquelles on trouvera des réponses au cours d’un entretien de départ mené avec écoute et intérêt.

2.

Ne soyez pas blessé, vexé ou encore offusqué par le départ d’un salarié ! N’en faites pas une affaire personnelle. Il appartient à chacun de construire son parcours professionnel et vous n’êtes pas responsable des choix de vos collaborateurs. Votre responsabilité est de créer des conditions qui permettent l’épanouissement de tout un chacun. Mais elles peuvent ne pas convenir … Et puis il est important de garder et d’entretenir de bonnes relations avec vos ex-collaborateurs ; vous ne savez pas de quoi demain est fait ! Enfin, ne cédez pas à l’impulsivité et ne dites pas des choses que vous pourriez regretter … Vous laisseriez à la personne une mauvaise impression, de vous, mais aussi de l’organisation.

3.

Le temps presse … Les employés doivent être informés rapidement et par la direction. Cela évite de laisser la place aux rumeurs. Lorsque vous annoncez la démission d’un collaborateur clé, expliquez à vos équipes que vous avez conscience des enjeux et que vous mettez tout en œuvre pour pallier efficacement cette situation. Cela permet de prendre en compte les craintes légitimes que peuvent avoir les salariés au regard des changements à venir.

4.

Exprimez clairement vos attentes à un collaborateur démissionnaire et assurez-vous qu’il met tout en ouvre pour assurer sereinement la période de transition. Il peut s’agir de la finalisation d’un projet, de la formation d’autres personnes pour prendre en charge tout ou partie des responsabilités, ou encore, pourquoi pas le recrutement de son remplaçant. Cela peut d’ailleurs impliquer des concessions de part et d’autre. Mais envisager cette phase de transition est nécessaire à limiter au maximum les perturbations liées à une telle démission.

A bon entendeur !

Vous souhaitez améliorer les pratiques managériales de vos collaborateurs ? Le temps des dirigeants proposent des programmes innovants pour renforcer votre leadership et votre communication managériale.

Vous souhaitez prendre le temps de réussir ?

Nous vous aidons à reprendre le contrôle de votre temps pour une vie de dirigeant plus épanouie.

Partager cet article

Articles similaires

ATELIER IMPACT RH !

VOUS VOULEZ RÉENCHANTER VOTRE FONCTION ET GAGNER EN IMPACT ?

N’HÉSITEZ PLUS ET PARTICIPEZ À NOTRE PROGRAMME IMPACT RH !

UNE JOURNÉE D’INSPIRATION, D’APPRENTISSAGE, DE RÉFLEXION ET DE TRAVAIL SUR VOS ENJEUX RH

Mardi 19 mars de 9h à 17h

La Rochelle – Hôtel Le CHAMPLAIN, 30 rue Rambaud